Société

Culture / Lisette LOMBE : La dompteuse des mots qui guérit les maux

Culture / Lisette LOMBE : La dompteuse des mots qui guérit les maux

Ancienne professeure de français et formatrice en insertion socioprofessionnelle, Lisette LOMBE se réoriente vers le slam et la poésie à la suite d’un burn-out en 2015. Cette passionnée de rimes et de rythmes depuis l'enfance se décrit comme une personne qui a vécu plusieurs vies… Elle vient de loin. De ces lieux peuplés de timides, bâillonnés par le stress. De ces lieux peuplés de travailleurs épuisés, en quête de sens... Pour son nouveau numéro, Actuelles Mag a rencontré cette artiste belgo-congolaise aux multiples visages.

C’est quoi le burn out ?

Le burn-out est un syndrome d'épuisement professionnel lié à une exposition chronique au stress. C'est le corps des travailleurs et travailleuses qui dit stop avant la mort. Bien que largement mis en lumière par les médias occidentaux depuis quelques années, le burn-out reste toujours un sujet tabou au sein des familles et vécu comme un échec personnel par les personnes qui en sont victimes.

Quel message véhiculez-vous dans votre livre ‘’La magie du burn-out’’ ?

La Magie du burn-out est un livre métissé qui se présente sous la forme de lettres. C'est un dialogue entre l'auteure, les lectrices et les lecteurs. C'est une invitation à avancer, ensemble, sur les chemins de réenchantement des identités professionnelles. Mélange de témoignages, de poèmes, d'exercices d'écriture et de collages, « La magie du burn-out » se situe à l'intersection du livre d'artiste et du bouquin de développement personnel. C'est un message d'espoir, une piste de résilience.

Et dans votre second livre, ‘’Black words’’ ?

Black Words est également un livre métissé qui croise la poésie et le collage. J'y aborde les thèmes de l'identité, du racisme, de la transmission… C'est un questionnement de l'Histoire coloniale et post-coloniale à travers le prisme de mon histoire familiale. Ce livre a d'abord été un spectacle performé sur scène. Il porte en lui le souffle du slam et de l'oralité. Il s'écoute, se regarde plus qu'il ne se lit.

Peut-on dire que la poésie réside au cœur de vos activités ?

Le fil rouge de toutes mes activités professionnelles est effectivement la poésie. Dans sa forme performée, c'est le slam. Dans sa forme graphique, c'est le... Lire la suite ICI

Commentaires