Société

Côte d’Ivoire/ Réconciliation et paix au centre de la 2è édition du festival des arts et de la culture de Taabo

Côte d’Ivoire/ Réconciliation et paix au centre de la 2è édition du festival des arts et de la culture de Taabo

La deuxième édition du festival de Taabo (Sud, région de l’Agnéby-Tiassa), qui aura lieu du 5 au 9 décembre,  se propose  d’être porteur de paix et de réconciliation à travers les arts et la culture, a annoncé, jeudi, son initiateur, Dr Marcel Vahou,  au cours de la conférence de presse de lancement, dans les locaux du comité national des jeux olympiques (CNJF), à Abidjan-Treichville.  

 

« Les élections municipales et régionales récentes ont créé des dissensions, des querelles au sein des familles, avec des morts par endroits (…). Il faut recoudre le tissus social, il faut se rassembler et contribuer au développement de la région », a déclaré Marcel Vahou, ajoutant  que la paix est le préalable à tout développement d’où le thème du festival, « Paix et réconciliation à travers les arts et la culture ».

 

Le festival de Taabo, a indiqué son promoteur, accueillera pendant cinq jours les artistes  des différentes formes d’art de ce département, des régions de la Côte d’Ivoire et du monde entier dans des  disciplines telles que la danse du terroir, le conte, la musique,  l’exposition d’objets d’art et de vestiges.

 

Des concerts, des démonstrations, des projections de films, des ateliers, et des conférences meubleront également ce cet événement socio-culturel.

 

Des villages de la sous-préfecture et de la commune  de Taabo que sont N’dénou, Pacobo, Kotiéssou, Ahondo, Zougoussi, Taabo village, Kouémékro, Taabo Cité prendront une part active à cette fête de la culture  dont la participation est gratuite, a indiqué le promoteur.

 

Parrainé par le Ministre de la Culture et de la Francophonie, Bandama Maurice, le festival de  Taabo  se donne pour credo de Valoriser, de sauvegarder, et de promouvoir les arts et la culture de Taabo dans un cadre multidisciplinaire d’échanges et d’expressions.

 

Il se veut aussi  un cadre d’animation, de promotion de la ville et du département de Taabo et  une plateforme d’opportunités de développement social, culturel et économique, selon Marcel Vahou.

 

La première édition du festival de Taabo a eu lieu en 2016, a-t-on appris.

Commentaires