Société

Côte d'Ivoire: lancement d'une application mobile pour améliorer l'accès aux soins des jeunes

Côte d'Ivoire: lancement d'une application mobile pour améliorer l'accès aux soins des jeunes

L'ONG internationale « Action contre la faim » ( ACF), de concert avec le Programme national de santé scolaire et universitaire, Santé Adolescents et jeunes ( PNSSU- SAJ) du ministère ivoirien de la santé et de l'hygiène publique, a lancé mardi à Abidjan, une plateforme de communication internet et de téléphonie mobile dénommée « Innovation-e-Santé Jeunes».    

Ce programme a notamment, pour objectif de promouvoir la santé des adolescents et des jeunes à travers une plateforme virtuelle d'échanges d'informations, de sensibilisation en vue de répondre à leurs questions de santé et leur transmettre des messages de prévention.

 « Les jeunes ont besoin d'une écoute attentive, de confidentialité et de services spécifiques. Pourtant l'accès aux conseils, à l'information et les services de support psychosocial ne sont pas souvent disponibles dans les structures de santé classiques », a fait remarquer Rachel Alessandri, la directrice-pays de l'ONG ACF justifiant le bien-fondé de cette nouvelle application.

 

Selon elle, le projet « Innovation-e-Santé jeunes»  qui vise à améliorer l'accès aux soins des adolescents et des jeunes, se base sur trois stratégies complémentaires. Il s'agit entre autres,  de l'ouverture des espaces jeunes dans quatre quartiers d'Abidjan (Gesco, Adipodoumé, Cocody et Gonzague ville) pour le divertissement, mais aussi pour l'écoute et l'accompagnement des jeunes ainsi qu'une plateforme de téléphonie mobile et internet. 

« Cette plateforme vous permettra d'avoir accès à des informations de santé, de trouver les réponses à vos questions mais également d'échanger avec des agents de santé via tchat comme sur  skype ou messenger. Vous pourrez librement de façon anonyme et confidentielle poser vos questions », a expliqué Mme Alessandri  aux jeunes leur assurant que « l'application mobile doit être capable de s'adapter en fonction des sujets qui vous préoccupent, d'évoluer si nécessaire ».

Pour sa part, la représentante du PNSSU-SAJ, Dr Aka Brou, a dit l'adhésion des autorités sanitaires ivoiriennes à ce projet  «innovant» en faveur des adolescents et des jeunes.

Commentaires

encore D'Actu
ITV