Société

Côte d'Ivoire: «La liberté d'expression n'est pas un droit absolu» (Ministre Sidiki Diakité)

Côte d'Ivoire: «La liberté d'expression n'est pas un droit absolu» (Ministre Sidiki Diakité)

Le ministre ivoirien de l'intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a soutenu jeudi à Abidjan, que la liberté d'expression n'est pas un droit absolu, exhortant les journalistes « à relever les défis de la qualité afin de créer la plus-value qui va accrocher davantage les lecteurs, les auditeurs et les téléspectateurs ».

« La révolution numérique qui est a salué,  pose néanmoins aujourd'hui le problème de la liberté d'expression qui n'est pas un droit absolu. On peut parler de tout, mais on ne peut pas le faire n'importe comment », a affirmé M. Diakité  dans un discours lors du lancement de la 20è édition du prix Ebony, un prix d'excellence qui récompense chaque année les meilleurs journalistes ivoiriens organisé par l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire ( UNJCI).

 Selon lui, la liberté d'expression est dictée et limitée par deux grands principes que sont la protection des personnes et la sauvegarde de l'ordre public. 

« Parfois, le manque de professionnalisme ou les nombreux manquements à l'éthique et à la déontologie de certains journalistes, font parfois et malheureusement partie des avatars de la presse ivoirienne», a regretté le ministre de l'intérieur qui est également  parrain du lancement de cette 20è édition du prix Ebony. 

Rappelant auparavant les difficultés traversées par les médias en général en Côte d'Ivoire eu égard à la concurrence des réseaux sociaux, M. Diakité a invité les entreprises de presse à travailler davantage pour parvenir à relever les défis du numérique. 

« Vous n'avez plus droit à l'erreur », a-t-il dit aux journalistes estimant que la 20ème édition du prix Ebony « est le témoignage de la vigueur et de la maturité de la presse ivoirienne ». 

Avant lui, le président de l'UNJCI, Moussa Traoré a expliqué les contours, les genres de production ainsi que les différents prix sectoriels de ce concours qui "change" la vie du vainqueur. Les productions prises en compte sont celles réalisées sur la période d'octobre 2017 à octobre 2018, a-t-il conclu.

Le Prix Ebony 2018 sera décerné le 08 décembre prochain au d'une soirée dénommée "la nuit de la communication".

Commentaires