Société

Côte d’Ivoire/ L’enquête sur les six personnes tuées à Arrah avance, rassure le Général Kouakou

Côte d’Ivoire/ L’enquête sur les six personnes tuées à Arrah avance, rassure le Général Kouakou

L’enquête ouverte par le commandement supérieur de la gendarmerie nationale pour faire la lumière sur l’affaire des six personnes tuées par des éléments de brigade d’Arrah avance et les conclusions seront rendues publiques, a rassuré le commandant supérieur de la gendarmerie, Nicolas Kouakou, vendredi 5 juin, lors d’une rencontre avec ses hommes à Yamoussoukro.

 

 

 

Le commandant supérieur de la gendarmerie Nicolas Kouakou promet que les conclusions de l'enquête sur les six personnes tuées à Arrah seront rendues publiques.

« L’équipe d’enquêteurs est sur le terrain depuis quatre jours, nous avons quelques prémices. Mais vous savez, quand il y a mort d’homme, c’est une affaire sérieuse, et il faut traiter ça avec tout le professionnalisme que cela demande », a fait savoir le Commandant supérieur de la Gendarmerie Nicolas Kouakou.

Répondant à une question sur l’audition du directeur de protocole du président de l’Assemblée Nationale Souleymane Kamaraté dit « Soul To Soul » dans l’affaire de la cache d’armes, Nicolas Kouakou a dit ne pas être à mesure de donner des précisions.

«  C’est vrai que c’est dans les locaux de la section de la recherches que les auditions ont eu lieu. Mais les auditions ont lieu sous la supervision du procureur de la République. Les enquêteurs, les officiers de police judiciaire et les gendarmes que nous sommes, nous accompagnons le procureur de la République. C’est le procureur qui est en mesure de donner des éléments fiables et précis », s’est justifié le Général Kouakou.

 


       

Commentaires