Société

Côte d’Ivoire/ L’alliance interethnique à rude épreuve lors des obsèques du père du ministre Hamed Bakayoko

Côte d’Ivoire/ L’alliance interethnique à rude épreuve lors des obsèques du père du ministre Hamed Bakayoko

L’alliance interethnique entre les Koyaka et les Sénoufo a été mise à rude épreuve lors des obsèques du père du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a relevé l’AIP vendredi, à Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou).  

 

« D’hier à aujourd’hui, j’ai perdu 28 bœufs », a fait savoir le président du Mouvement de soutien aux actions du ministre Hamed Bakayoko (MSAHB), Zoumana Bakayoko, l’un des hommes du ministre sur le terrain.

 

Après la prière de 13h, sur le boulevard Alassane Ouattara, la dépouille a été ‘’bloquée’’ par des jeunes gens se réclamant des alliés des Koyaka pendant une trentaine de minutes sur la route menant à la résidence où devait avoir lieu l’inhumation. Pendant ce temps, les autorités dont les Premiers ministres de Côte d’Ivoire et de Guinée, le ministre de l’Intérieur du Burkina Faso et une quinzaine de membres du gouvernement attendaient.

 

Il aura fallu l’intervention musclée du colonel Koné Zakaria et de certains éléments pour que la situation se décante, après avoir donné une rondelette somme d’argent aux auteurs de l’acte qui ne voulaient cependant pas entendre raison.

 

« Ils m’ont frappé. Il faut que le ministre entende ça et qu’il me dédommage », criait, visiblement furieux, un jeune derrière le cordon de sécurité dressé pour tenir les badauds à distance.

 

S’insurgeant contre ces manières de faire qui frisent le ‘’vol’’ et le ‘’brigandage’’, le colonel Koné Zakaria a plutôt appelé les jeunes à perpétuer l’alliance telle que pratiquée auparavant et qui était l’occasion pour ne demander que des choses ‘’symboliques’’.

 

« Je suis gênée par ce qui se passe. Mais, on n’y peut rien parce que c’est le monde qui évolue ainsi », a déclaré dame Diomandé Nafissatou, en évoquant une rixe qui a failli survenir entre alliés, un peu plus loin.

 

Outre les Senoufo, les Koyaka sont alliés aux Peulh, note-t-on.

Commentaires