Société

Côte d'Ivoire-Culture/Séthou Banhoro Super Ebony 2014

Côte d'Ivoire-Culture/Séthou Banhoro Super Ebony 2014

Yamoussoukro- Séthou Banhoro du quotidien gouvernemental Fraternité Matin a été désignée samedi, à l'hôtel Président de Yamoussoukro super Ebony lors de la 16ème édition de dinstinction des meilleurs journalistes de Côte d’Ivoire. L’année dernière le super prix n’avait pas été attribué, à cause du faible niveau des participants.

Le vainqueur a reçu un véhicule neuf, un terrain viabilisé d'une valeur de 10 millions FCFA, la somme d’un million FCFA du maire de Yamoussoukro, un trophée et un ordinateur portable un appareil photo numérique et un dictaphone. Classée première dans la catégorie presse écrite et en ligne, Mlle Banhoro a surclassé Adama Bakayoko, Ebony Radio et Michèle Digré, Ebony dans la catégorie télévision. La lauréate du super Ebony 2014 a également décroché le prix spécial Diégo Bailly de la meilleure enquête quand le prix SIFCA du meilleur reportage en Agro-industrie a été décerné à Adama Bakayo de RTI-Bouaké.

La 16ème édition d la soirée des Ebony s’est tenu autour du thème "la solidarité entre les journalistes pour une Côte d'Ivoire réconciliée". Elle a vu l'attribution de plusieurs prix sectoriels avec le prix Zadi Zahourou du meilleur journaliste culturel attribué à Emmanuel Kouassi de Fraternité Matin, le prix Nady Rayess du meilleur journaliste économique a été décerné à Émeline Pehé Amangoua du quotidien la Tribune de l'Economie, et le prix BIT de la lutte contre le travail des enfants à Pié De laure Nesmon du quotidien Nord-sud.

Le prix spécial Joseph Diomandé du meilleur reportage a été attribué à Théodore Kouadio de Fraternité Matin et le prix Jean-Pierre Ayé de la meilleure interview a été décerné à Yao N'Goran Elisabeth de Soir Info. La 16ème édition de la nuit des Ebony s'est déroulée pour la première fois hors d'Abidjan, à l'hôtel président de Yamoussoukro en présence de Mme Affoussiata Bamba-Lamine ministre de la Communication et Mme Henriette Konan Bédié marraine de la cérémonie.
 

Commentaires