Société

Côte d’Ivoire: 500 meilleurs profils sélectionnés pour le répertoire des compétences jeunes

Côte d’Ivoire: 500 meilleurs profils sélectionnés pour le répertoire des compétences jeunes

Quelque 500 meilleurs profils ont été sélectionnés pour le répertoire des compétences jeunes dont l’édition 2018 a été lancée, mardi à Abidjan, par le ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique, Sidi Tiémoko Touré.

 

« La question de l’emploi des jeunes est au cœur des préoccupations du gouvernement. Plusieurs initiatives sont développées en vue de trouver des solutions durables à la crise de l’emploi des jeunes et à bâtir une économie compétitive plus inclusive reposant sur l’utilisation optimale et efficiente de ses ressources humaines, plus particulièrement la force de travail de la jeunesse», a expliqué le ministre Touré au cours de cette cérémonie.  

Selon lui, c’est pour apporter une réponse à la problématique de l’insertion des jeunes que le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et du service civique, à travers l’Agence emploi des jeunes, initie une opération de mise en place d’une base de données permanentes sur les compétences des jeunes dénommée « Répertoire des compétences jeunes ».

Les 500 meilleurs profils sélectionnés à partir d’un effectif de 12 203 personnes inscrites sur la plateforme de l’Agence emploi des jeunes sont issus du territoire national et hors du pays dans 11 domaines de compétence dont administration, agronomie, banque et assurance, mine, technologies de l’information et de la communication, santé, communication et marketing, finance et comptabilité. Sur ces 500 meilleurs profils, figurent 183 filles.  

Auparavant, l’Administrateur de l’Agence emploi des jeunes,  Jean-Louis Kouadio Kouamé, a souligné que ce répertoire a pour vocation de devenir une base de données de référence régulièrement actualisée des grandes compétences techniques par les jeunes ivoiriens, âgés de 18 à 40 ans, sans distinction de qualifications, de métiers et de lieu de résidence, afin de répondre aux besoins de ressources humaines des entreprises publiques et privées en Côte d’Ivoire ainsi que dans les organisations régionales et internationales.

Commentaires