Société

Compagnie REM’DE premier spectacle en Côte d’Ivoire éblouissant

Compagnie REM’DE premier spectacle en Côte d’Ivoire éblouissant

 La Compagnie REM’DE a tenu hier jeudi 13 avril 2017 la salle de l’institut Français en haleine. Avec sa comédie musicale « Zomansa », c’était un véritable retour aux sources, au pays profond fort appréciez par les spectateurs.

 

La compagnie ivoirienne de danse traditionnelles Rem’De, avec à sa tête la directrice-fondatrice, Mme Lydie Yolande Yao Sery, a présenté, ce jeudi, une comédie intitulée « Zomansa ». Un spectacle d’environ une heure qui a plongé les invités dans

« Zomansa » en langue bété (centre-ouest) dont est originaire la directrice-fondatrice du groupe, signifie « vous en direz long »  ou « vous n’en finirez pas d’en parler ». c’est l’histoire donc de la femme africaine, la recherche de l’identité féminine. Ma femme qui est bafouée, reléguée au second plan, à la cuisine, aux enfants. La femme qui n’a pas droit à la scène,  et à qui on ne donne pas le droit aux tambours, pas droit aux mythes et mystères de la société mais qui se bat pour faire accepter sa place au milieu des hommes.

A travers la représentation, la compagnie Rem’De a fait tour des (grandes régions de la Côte d’Ivoire (Nord, sud, est, ouest, centre) pour relever la variété et la diversité culturelle de notre pays avec des pas de danse, des chants et paroles et jeux d’instrument. La troupe n’a pas manqué de célébrer la culture des pays qu’elle a visité notamment l’Afrique blanche et d’autres pays parcourus pour montrer que la culture n’a pas de couleur dire aux uns et aux autres combien, il est important de respecter la culture des autres.

 

La compagnie Rem’De n’a pas été la seule à prester ce soir -là, comme tout grand artiste, elle a invité l’ensemble té ma té « Djôdhê » qui a chauffé à blanc la salle avant l’entrée sur scène des stars du jour. Avec ce groupe aussi, le public a voyagé jusqu’en pays profond au son de voix typiques, d’instruments et de danse des terroirs de l’ouest ivoirien.

Un moment fort qui a permis aux connaisseurs, de renouer avec les racines et aux plus jeunes, de découvrir un bout de l’immense richesse de la culture ivoirienne.

LA Compagnie Rem’De invite encore les ivoiriens et les amoureux de la culture très prochainement en mai, au Palais de la Culture de Treichville, pour une autre grande messe de la culture.

La Compagnie Rem’De est un groupe de danse traditionnel qui évolue depuis 14 ans dejà. Elle a à son actif, 19 distinctions dont  le Prix d’honneur du Festival culturel arabo-africain de danses folkloriques de Tizi-Ouzou 2007; le même en 2008, en 2009, c’est le Prix d’honneur du 2ème Festival panafricain d’Alger. En 2010, cette troupe de danses traditionnelles a obtenu le 1er Prix du meilleur costume du terroir et Prix de la conservation du patrimoine au Festival international…

 

 

Commentaires