Société

Commercialisation du café en Côte d'Ivoire: entrée en vigueur d’un dispositif d’achat pour absorber les stocks

Commercialisation du café en Côte d'Ivoire: entrée en vigueur d’un dispositif d’achat pour absorber les stocks

Le Conseil du café-Cacao de Côte d'Ivoire, organe en charge de la régulation de la filière, annonce l’entrée en vigueur, à partir du 30 mars 2018, d’un dispositif d’achat du café pour ‘’absorber les stocks’’ à la suite d’un ‘’ralentissement’’ dans la commercialisation, dans une note transmise vendredi à APA.

 

Ce dispositif qui ‘’entre en vigueur à partir du vendredi 30 mars 2018 devra permettre d’absorber les stocks de café disponibles sur une courte période’’. Il vise à ‘’ramener la fluidité dans la commercialisation intérieure du café’’, souligne la note.  

‘’Instruit’’ par le gouvernement, le Conseil du Café-Cacao a mis en place ce dispositif d’achat qui sera opérationnel ‘’à travers la SIFCA-COOP’’, une ‘’filiale’’ de l’organe de régulation de la filière.

La SIFCA-COOP, une ‘’structure d’achat et de collecte’’ de fèves qui ‘’appartient au Conseil café-cacao’’, a à sa disposition plusieurs magasins de stockage, a indiqué à APA un responsable du Conseil.

‘’La commercialisation du café au titre de la campagne 2017-2018 connait depuis la mi-février un ralentissement caractérisé par la présence de stocks inhabituels de café dans les magasins des opérateurs et en zone portuaire’’, mentionne le texte. 

La Direction du Conseil du Café-Cacao ‘’rassure les producteurs de café et l’ensemble des acteurs de la filière, qu’elle veille au bon déroulement de la campagne de commercialisation du café’’, poursuit la note.

La Côte d'Ivoire est troisième producteur africain de café.  Le prix du kilogramme de café, ‘’bien fermenté, bien séché et bien trié’’, payé aux producteurs est fixé à 750 F Cfa . 

Commentaires