Société

Burkina Faso: La police municipale en tête des services les plus corrompus (rapport)

Burkina Faso: La police municipale en tête des services les plus corrompus (rapport)

Les services de police municipale sont les plus corrompus de l’administration burkinabè, selon le dernier rapport du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC).

 

 

Ce document dont APA a reçu copie samedi, classe en deuxième position de services les plus corrompus les marchés publics et la douane en troisième position.

La gendarmerie nationale est la 4e  place, selon l’enquête du REN-LAC qui a été réalisée auprès de 2000 personnes habitant dans les 13 chefs-lieux de région du Burkina Faso et à Pouytenga, une ville commerciale.

Le rapport rassemble les résultats d’enquête d’opinion d’une part et d’autre part, un état des lieux mené par les institutions étatiques, les Organisations de la société civile (OSC) et les médias.

Chaque année et ce, depuis l’an 2000, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) présente un rapport sur l’Etat de la corruption au Burkina Faso.

Ce rapport constitue un baromètre pour mesurer la corruption dans divers secteurs de l’administration publique nationale.

 

 

 

Commentaires