Société

Bitumage de l’axe Odienné-Gbéléban, 75 ouvriers renvoyés protestent et appellent au respect de la loi

Bitumage de l’axe Odienné-Gbéléban, 75 ouvriers renvoyés protestent et appellent au respect de la loi

Des dizaines d’ouvriers, travaillant sur le chantier de bitumage de l’axe routier Odienné-Gbéléban ont manifesté, mercredi, devant l’inspection du travail d’Odienné pour dénoncer leur renvoi et réclamer leurs droits, a constaté sur place l’AIP.

«Nous sommes venus pour comprendre ce qui se passe. Les chinois nous ont demandé de ne plus venir travailler que nos contrats ont expirés. Nos délégués ont été aussi renvoyés, nous trouvons cela injuste car nous n’avons pas été prévenus. De plus nos droits ne sont pas payés entièrement », a dénoncé Doumbia Lanciné, machiniste sur le chantier.

En avril, une crise avait opposé les travailleurs aux patrons chinois et avait occasionné au moins trois blessés et des dégâts de matériels dont des motos des ouvriers. Le renvoi de ce jour est selon des travailleurs, un règlement de compte suite à l’affrontement d’avril.

L’interprète Chang de la  société CRB qui emploie plus de 200 ouvriers sur le chantier explique que c’est en liaison avec la saison pluvieuse que la société a décidé de mettre des ouvriers au chômage technique.

Après la vague de 75 agents dont les contrats ont expirés, 50 autres seront au chômage technique avant fin juin. Au total 150 agents sont concernés par le chômage technique, apprend-t-on auprès de l’entreprise chinoise.

Commentaires