Société

BEPC 2017: Un élève pris en flagrant délit de fraude avec son téléphone portable à Bongouanou

BEPC 2017: Un élève pris en flagrant délit de fraude avec son téléphone portable à Bongouanou

Un candidat aux examens du BEPC a été pris en flagrant de fraude sur son téléphone portable et mis à la disposition de la gendarmerie locale.

Selon une source jointe au téléphone, les faits se sont déroulés lundi, lors de la composition de la première épreuve notamment la composition française. Quelque temps après le début de l’épreuve, le téléphone du candidat, élève au collège La mémoire de M’batto, a vibré. Le surveillant en charge de la classe le lui a retiré et se rend compte que c’est la correction du devoir de composition française qui lui est parvenu. L’élève est conduit au secrétariat pour répondre de son acte. Mais les membres du secrétariat en lieu et place d’un élève regrettant son acte, ont plutôt été confrontés à un élève insolent et refusant de reconnaître les faits. Alors que se poursuivait l’interrogatoire et bien avant l’heure de la composition de l’épreuve suivante, la correction intégrale de l’épreuve de physique-chimie est encore envoyée sur le même téléphone. L’élève est donc conduit à la gendarmerie et après investigation, le numéro qui a envoyé les messages se trouve être celui d’un professeur d’histoire et géographie au collège La mémoire de M’batto. Les enquêtes se poursuivent et les deux individus sont à la disposition de la gendarmerie de M’batto. Les épreuves écrites du BEPC ont démarré lundi sur l’ensemble du territoire national avec 355 273 candidats au BEPC. Elles sont prévues pour s’achever vendredi.
Commentaires