Société

Baisse du coût du transport : les Ivoiriens devront encore attendre

Baisse du coût du transport : les Ivoiriens devront encore attendre

Le Conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 31 mai 2017 a été sanctionné par des mesures visant à réduire le coût de la vie. Entre temps, les Ivoiriens doivent prendre leur mal en patience.

Selon le communiqué, le gouvernement fait de la lutte contre la vie chère, l’une de ses priorités. C’est d’ailleurs pour cette raison que les autorités ivoiriennes ont pris de « nouvelles mesures applicables à court et à moyen terme, en vue de réduire les difficultés auxquelles sont confrontés les ménages ».

Mais cela ressemble à du déjà-vu. Le gouvernement avait annoncé la baisse du coût de transport de 10 à 30 % sur l’ensemble du territoire dès le 1er août 2016. Après un matraquage médiatique, cette mesure a été foulée aux pieds et le prix du transport n’a pas changé. A Abidjan, le coût du transport intercommunal n’a été qu’illusoire. Les transporteurs ne se sont pas sentis concernés par la décision gouvernementale.

Et voilà que le dernier Conseil de ministres prévoit un « cadre de concertation comprenant l’Office de la Fluidité des Transports, l’Unité de Lutte contre le Racket, le Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère et le Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transports » pour  renforcer la lutte contre les faux frais. A quoi cela sert-il d’annoncer de grandes mesures si elles ne seront pas appliquées ? En tout cas, pour la baisse du prix du transport, les Ivoiriens devront être patients.

 

 

Commentaires