Société

Au Niger, soixante-quatorze migrants secourus près de l’Algérie par l’ONU

Au Niger, soixante-quatorze migrants secourus près de l’Algérie par l’ONU

Les rescapés étaient arrivés « après une longue marche à pied » à Assamaka, localité nigérienne frontalière de l’Algérie.

Soixante-quatorze migrants ouest-africains ont été secourus cette semaine dans le nord du Niger, en plein désert près de l’Algérie, a annoncé, jeudi 4 octobre, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les soixante-quatorze rescapés, dont une femme et deux enfants, ont été secourus lundi dans le désert à Assamaka, localité nigérienne frontalière de l’Algérie, où ils étaient arrivés « après une longue marche à pied », a indiqué l’OIM sur sa page Facebook.

Issus de neuf Etats ouest-africains

Ces migrants, issus de neuf Etats ouest-africains – Nigeria, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Gambie, Niger, Guinée, Guinée Bissau et Liberia –, « ont reçu les premiers soins » sur place avant d’être acheminés et hébergés dans un centre de l’OIM dans la cité minière d’Arlit, dans le nord nigérien).

Ceux qui le désirent seront acheminés dans leur pays d’origine, explique l’OIM, sans préciser s’ils ont été refoulés de force par Alger. Début septembre, 439 migrants ouest-africains avaient été secourus dans la zone dans des conditions similaires.

Commentaires

encore D'Actu
ITV