Société

Attention aux Tilapias : le poisson contaminé par un virus hautement mortel

Attention aux Tilapias : le poisson contaminé par un virus hautement mortel

Cette information a été rendue publique le vendredi 30 juin dernier par le Système mondial d’information et d’alerte rapide (SMIAR) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).  Une maladie très contagieuse se propage chez les tilapias sauvages et ceux issus d’élevages. Une information qui fait peur car le Tilapia est le poisson le plus consommé au monde, et en particulier en Afrique.

La FAO estime que l’épidémie devra être appréhendée avec soin, ce malgré sa rapidité de propagation. Les pays importateurs des tilapias devront prendre des mesures appropriées pour la gestion des risques. Ceux-ci concernent la multiplication des tests de diagnostics, le renforcement des certificats de santé, l’instauration de mesures de quarantaine et le développement de plans d’urgence.

Selon l’Agence presse régionale, le virus de lac du tilapia (TiLV) a maintenant été confirmé dans cinq pays sur trois continents : la Colombie, l’Equateur, l’Egypte, Israël et la Thaïlande. Si l’agent pathogène ne pose pas de risques pour la santé publique, il peut néanmoins décimer les populations infectées.

La FAO affirme que lorsqu’il s’agira de commercialiser des tilapias, les pays producteurs devront être prudents et suivre le Code sanitaire pour les animaux aquatiques, établi par l’Organisation de la santé animale (OIE). La Chine, l’Indonésie et l’Egypte sont les trois principaux producteurs aquacoles de tilapia, un poisson qui a de grandes chances de prospérer en Afrique subsaharienne.

Commentaires