Société

Attentat de Grand-Bassam: ‘’Il faut rester debout’’, exhorte le vice-Président Duncan

Attentat de Grand-Bassam: ‘’Il faut rester debout’’, exhorte le vice-Président Duncan

Ce lundi 13 mars 2017, les populations de Grand-Bassam vêtues de blanc en compagnie des membres du gouvernement ont participé comme un seul homme à la journée commémorative de l’attentat du 13 mars 2016 qui a endeuillé la ville balnéaire. Objectif: rendre hommage aux victimes et dire non au terrorisme.

 

« L’État a aidé Grand-Bassam à se relever et un an après, elle est debout. Les populations ne se sont pas laissées abattre. Quelle que soit la situation, il faut rester debout », a indiqué le vice-Président, Daniel Kablan Duncan.
Profitant de l’occasion, il a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes. Bien avant, il a dit sa gratitude aux Chefs d’Etat qui ont soutenu la Côte d’Ivoire après cette attaque.

Prenant la parole, Hamed Bakayoko, ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a rassuré toute la population quant à la suite des enquêtes, à la sécurisation des plages et de la Côte d’Ivoire. « Les éléments d’enquête ont permis d’arrêter 38 personnes liées à l’attentat de Grand-Bassam, dont le commanditaire. Ce dernier nous a permis d’avoir d’autres informations. Nous travaillons à étendre nos toiles. Tous les sites stratégiques sont surveillés», a-t-il indiqué.

Notons que cette journée de commémoration a été marquée par une marche silencieuse des populations. Elles sont parties du stade municipal en passant par le pont de la victoire jusqu’à la stèle sur laquelle sont inscrits les noms des victimes.
Rappelons que cela fait un an que Grand-Bassam, ville balnéaire et touristique a été attaquée par des djihadistes faisant 19 personnes tuées.

Commentaires