Société

Attecoubé/ Des microbes sèment la terreur après le lynchage de l'un des leurs

Attecoubé/ Des microbes sèment la terreur après le lynchage de l'un des leurs

La commune d'Attecoubé a vécu jeudi soir dernier un moment digne de revenche de la part des microbes. Ceux-ci, après avoir découvert le corps sans vie de l'un de leur camarade dans un caniveau ont agressés à l'arme blanche plusieurs personnes.

 

Même si l'on a du mal a le croire, les microbes ont aussi un "coeur" et ont mal quand ils perdent un camarade lynché par la  population. Ceux-ci ont décidés de le venger d'une manière un plus sauvage que d'habitude en s'en prenant aux populations d'Attécoubé.

La police a bout de soufle a dû demander du renfort face à une marré d'individus armés de gourdins et de machettes qui s'attaquaient à un quartier situé non loin du camp de la marine jeudi soir. Les jeunes " en conflit avec la loi" ont pris un coup de colère après la découverte jeudi 29 juin matin d'n jeune homme de 22ans du nom de Kida Alassane. Ce dernier pris en flagrant délit d'agression dans la nuit du mercredi 28 juin aurait été ligoté, lynché à mort puis enfoui dans un caniveau.

Sur cette découverte, des hommes armés du quartier Mossikro ont sont sortir pour "venger" leur camarade en attaquant plusieurs personnes et faisant des blessés dans un décor de véritable gueguerre.
Attecoubé est une commune situé près d'un échangeur et du camp de la marine, c'est un quartier particulièrement menacé des actions des microbes.  Pour des riverains, " c'est une erreur d'avoir tué ce microbe" Car, maintenant la population n'est plus en sécurité avec les autres bandits déchainés.

 

                                                   Avec autre source

 

Commentaires