Politique

Remaniement ministériel: Ouattara "zappe" Bédié et se tourne vers Kablan Duncan

Remaniement ministériel: Ouattara

L’idylle entre le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et "son aîné" Henri Konan Bédié née avec l’"appel de Daoukro" en 2014 après la présidentielle de 2010 semble avoir pris fin officiellement depuis la nomination mardi d’une nouvelle équipe gouvernemental. Une équipe composée non pas de concert avec Bédié le président du directoire du RHDP (Coalition au pouvoir depuis 2011) et président du PDCI comme par le passé mais plutôt avec le vice-président Daniel Kablan Duncan.

Alassane Ouattara n’a pas tenu compte du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire pour nommer  Amadou Gon Coulibaly comme Premier-ministre à la tête d’une équipe de  22 cadres du RDR, 13 du PDCI, 2 de l’UDPCI et un respectivement pour le PIT et le MFA, tous membres du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP). A ces formations politiques, deux membres de la Société civile ont fait leur entrée au gouvernement.

"Je voudrais, monsieur le Premier ministre, vous féliciter pour votre reconduction dans les fonctions de Premier ministre, chef du gouvernement, ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat", ajoutant: "Votre nomination, que j’ai décidée avec monsieur le Vice-Président, est la reconnaissance de votre compétence et de votre efficacité à la tête du précédent gouvernement",  a indiqué Alassane Ouattara dans une adresse lors du Conseil des ministres de mercredi.

Ouattara a nommé mardi une nouvelle équipe gouvernementale de 41 membres dont 36 ministres et 5 secrétariats d’Etat après la démission le 4 juillet dernier de la précédente équipe.

Quelque 24 heures après la formation du gouvernement Gon Coulibaly 3, le PDCI marque son "étonnement" et révèle que "le président du PDCI-RDA n’a ni été consulté ni informé pour la formation du nouveau gouvernement" et "marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP".

"Je voudrais, donc, compter sur chacune et chacun de vous. Pour ma part, je suis particulièrement fier d’avoir été l’unique Premier Ministre du Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, auprès de qui j’ai beaucoup appris", s’est réjoui Alassane Ouattara qui a invité les ministres à l’"abnégation au travail", au " dévouement" et à leur "sens élevé de l’Etat".

Commentaires