Politique

Réconciliation: une partie de l'opposition ivoirienne appelle Ouattara au dialogue

Réconciliation: une partie de l'opposition ivoirienne appelle Ouattara au dialogue

Le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) chargé de la vie du parti tendance Abou Drahamane Sangaré, Laurent Akoun, a invité dimanche, le chef de l'Etat ivoirien , Alassane Ouattara , à la discussion, dans le cadre de la réconciliation nationale.

elevant que  « les Ivoiriens se regardent en chien de faïence »,  Laurent Akoun a appelé le président Alassane Ouattara à   « la discussion » pour une   « vraie reconciliation car 60 000 Ivoiriens exilés vivent à l'extérieur du pays ». 

M. Akoun , face à des militants à Koumassi (sud d'Abidjan), a indiqué que son parti reprendra le pouvoir "par la voie des urnes". Mais pour y parvenir, «il faut nécessairement une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI)», a-t-il émis. 

"Nous voulons des conditions justes et transparentes. Il faut que nous nous asseyons et discutons. Il faut une CEI transparente", a insisté Laurent Akoun.          

Commentant  la crise qui fragilise l'alliance des houphouetistes ,cet opposant soutient que "le jeu des chaises musicales est terminé".

Commentaires