Société

Arrêt des travaux sur l’axe Odienné-Gbéléban : le délégué accusé de perturber les travaux

Arrêt des travaux sur l’axe Odienné-Gbéléban : le délégué accusé de perturber les travaux

La direction de la CRBC, par la voix de l’interprète Chang, a affirmé vendredi lors d’un entretien avec l’AIP que les arrêts à répétition sur le chantier sont le fait du délégué du personnel Fofana Sekou qui dirige les ouvriers à sa guise.

«Nous sommes pressés de finir le chantier dans les délais, mais nous constatons que le délégué du personnel est un frein à l’avancement. Il menace souvent les ouvriers et les oblige à rester à la maison quand il veut », a indiqué Chang.

Mais de son côté, le délégué dément toute accusation et dit travailler dans l’intérêt des ouvriers qui ne demandent que la clarification de leur situation de travail par la signature d’un contrat clair. Pour les ouvriers, le renvoi des 75 agents ne répond à aucun texte, si n’est un règlement de compte.

Après l’arrêt de travail observé mercredi et le renvoi « abusif » des agents, une autre vague de renvois est prévue pour la seconde quinzaine de juin, selon les responsable de la CRBC. Les travailleurs appellent les autorité compétentes à se pencher les préoccupations des ouvriers à savoir la réintégration des agents renvoyés, la signature de contrat et l’amélioration des conditions de travail pour stabiliser l’exécution des travaux sur le chantier.

 

                                                                                       AIP  

 

Commentaires