Société

Après le départ de l’ONUCI : Voici le nouveau propriétaire de L’Hôtel Sébroko

Après le départ de l’ONUCI : Voici le nouveau propriétaire de L’Hôtel Sébroko

Depuis le vendredi 30 juin dernier, l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a mis fin à sa mission. Officiellement, les casques bleus et tout le personnel administratif de l’ONUCI ont quitté le territoire ivoirien. Ainsi de nombreux ivoiriens s’interrogent sur le sort du célèbre Hôtel Sébroko d’Abidjan qui faisait office du siège de l’ONUCI, ce après leur départ. Selon une source sécuritaire, proche de l’Armée, l’ex-siège de l’ONUCI appartient désormais à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Après le départ de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire leur siège appartient désormais aux autorités ivoiriennes. Cette information nous été révélée par des éléments de la gendarmerie nationale postés à l’entrée de l’Hôtel Sébroko d’Abidjan.

L’hôtel Sébroko est donc devenu patrimoine de l’Etat de Côte d’Ivoire. Après avoir reçu les clés de l’ancien siège de l’ONUCI, que feront les autorités ivoiriennes de cet endroit ?

Selon une source sécuritaire, le personnel administratif et militaire de l’ONUCI a déserté les lieux. Ils ont emporté avec eux, uniquement que des documents administratifs. L’arsenal militaire déployé dans cet endroit reste donc entre les mains de l’Etat de Côte d’Ivoire. Reste à savoir si l’Etat conservera tout le matériel militaire vu, l’importance du dispositif militaire qui s’y trouvait.

Pour l’heure l’accès à l’Hôtel Sébroko est formellement interdit au grand public, tel une caserne militaire. Nous la presse, avions également essuyé un refus catégorique de la part des forces de l’ordre postés à l’entrée, ce vendredi 30 juin. Pour y avoir accès, il nous faudrait une autorisation de la structure nationale qui gère l’ensemble du patrimoine public.

Seulement voilà, sur place il nous a été forcé de constater que de nombreuses unités de l’Armée de Côte d’Ivoire y sont abritées. Mais également nous avons remarqué qu’il reste encore une partie du personnel de la Radio Onuci Fm qui n’a pas encore plié bagages.

Commentaires