Société

Aliko Dangote: « Je ne dors pas toute la nuit »

Aliko Dangote: « Je ne dors pas toute la nuit »

L’homme le plus riche d’Afrique et le président du groupe Dangote. L’homme d’affaires a dénoncé le taux élevé de chômage au Nigeria. Aliko Dangote a déclaré que le nombre de jeunes sans emploi au Nigeria lui donnait des nuits blanches.

S’exprimant lors d’une réunion avec une équipe de dirigeants d’entreprises du Lagos Business School, Dangote a déclaré que le chômage au Nigeria est devenu une horreur et doit être redressé grâce à des efforts collectifs.

La réunion a eu lieu dans son entreprise de raffinerie et de pétrochimie de plusieurs milliards de dollars à Ibeju-Lekki, dans l’État de Lagos.

Il a révélé que chaque Nigérian a un rôle à jouer pour s’assurer que le problème du chômage est résolu. « Ce qui m’empêche de dormir tous les soirs n’est pas vraiment le tas d’idées d’affaires dans mon esprit, mais le taux de chômage élevé dans le pays ». « C’est une horreur et je pense que nous avons la responsabilité collective de résoudre ce problème», a-t-il dit.

Image associée

L’homme d’affaires a déclaré que la population du Nigeria augmente à un rythme où elle devrait être une bénédiction pour la nation, mais le taux de pauvreté dans le pays, augmente avec la population. « Plus vous avez la pauvreté dans une société sans éducation, plus vous créez de criminels ».

Il est surprenant que la pauvreté se développe dans ce pays au fur et à mesure que la population grandit, surtout dans le nord où vous avez des familles à faible revenu avec plusieurs enfants dont elles ne peuvent pas répondre aux besoins ».

L’homme le plus riche d’Afrique ajoute que les Nigérians devraient créer leurs propres emplois pour ne pas compter toujours sur le gouvernement pour le faire. Il a toutefois exhorté le gouvernement fédéral à se concentrer sur la création d’un environnement propice pour tous les Nigérians qui veulent faire des affaires.

Image associée

Citant des cas dans les pays développés, Dangote a déclaré que les grandes économies n’ont pas été créées par le gouvernement, mais par le secteur privé qui est le principal moteur de la croissance et du développement. Il a également déclaré que l’insurrection dans le Nord-Est et le militantisme dans la région du delta du Niger a contribué au taux de chômage qui ne cesse de croître.

Commentaires