Société

Akouai Santai chef du village de Bingerville déféré pour escroquerie et vente illicite de terrains

Akouai Santai chef du village de Bingerville déféré pour escroquerie et vente illicite de terrains

Accusé d’abus de confiance, d’escroquerie et de vente illicite de terrains appartenant à des villageois, Le professeur Danho Émile, chef du village d’Akouai Santai de la  commune de Bingerville a été déféré hier lundi 19 juin au matin.

 

 Avec une gestion du village décriée depuis les premiers jours de sa prise de pouvoir, le sir Akouai Santai semble être un homme en qui il ne faut vraiment pas avoir confiance. Les populations qu’il administrait lui  reprochent de dilapider les biens du village, de vendre des terrains appartenant à de tierces personnes sans même les aviser. Une des choses les plus à lui reproché est de loin, la vente du cimetière du village. Adjé Pascal, Doyen du village, vraisemblablement très en colère face à cette gestion « égoïste » du chef avait déclaré en octobre 2016 dernier à la presse : «Il a dilapidé nos terres, même au mépris des anciens et du doyen d’âge d’antan, chef des terres. (…) Nous demandons au préfet de prendre ses responsabilités ». 

Les populations en colère avait portées l’affaire au bureau du Préfet et du Maire de Bingerville. Ceux-ci avaient rassurés régler le litige par la négociation.

Cependant contre toute attente, le chef du village, Danho Émile, l’accusé, n’a pas voulu participer à la négociation. Pour lui, toutes les accusations portées à son encontre n’étaient des dénigrements et de la diffamation : «Ce qui se passe est une campagne de diffamation. Les gens affirment des choses assez graves, tendant à faire croire que nous aurions pris la somme de 800 millions de FCfa. (…) Ces mêmes personnes m’avaient astreint en justice pour les mêmes accusations. Devant le tribunal, elles n’ont jamais pu apporter la moindre preuve de leurs allégations », avait répondu le chef face aux accusations. 

Plusieurs après les manifestations des populations, la gendarmerie de Cocody a arrêté le chef du village, le professeur Danho Émile et déféré.

 

 

                                                Imatin avec Autre source

 

Commentaires