Société

Abidjan: l’imam Aguibou Touré libéré nuitamment de la MACA

Abidjan: l’imam Aguibou Touré libéré nuitamment de la MACA

"Sous Houphouët-Boigny, le prix était bas et il n’a pas été augmenté. Houphouët est parti et Bédié est venu. Dieu merci il n’a pas augmenté le prix lui non plus. Guéi est venu, le prix n’a pas augmenté. Gbagbo est arrivée, Dieu merci le prix n’a pas augmenté. Toi (le musulman) tu viens, le prix augmente. S’il te plait, avant de partir, pardon pardon, pardon, il faut diminuer", avait dit l’imam Aguibou Touré dans une vidéo à l’endroit du chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Cela avait valu à l’imam une convocation à la Direction de la surveillance du territoire (DST) le 4 juillet dernier. Cinq jours plus tard, il est déféré devant le tribunal de première instance du Plateau et le 10 du même mois placé sou mandat de dépôt et conduit à la MACA.

Selon le Procureur de la République Richard Adou, M. Touré est poursuivi pour des faits de discrimination, de xénophobie et d’apologie du terrorisme. Et de préciser que l’accusé pourrait écoper d’une peine allant de 5 à 10 ans.

Hier mardi 14 août, Aguibou Touré est conduit au tribunal du Plateau pour son audition. Audition à l’issue de laquelle, il est reconduit à la MACA.

Mais contre toute attente, l’imam de la mosquée Al-Houda Wa Salam à Abobo est libéré nuitamment le même jour sans aucune explication et prié de regagner son domicile. Une information confirmée par plusieurs sources dont la famille du guide religieux.

Lui qui avait dit à l’issue de son audition : "Ne vous inquiétez pas. Inchallah, je serai bientôt parmi vous. Ma mission à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan n’est pas encore terminée".

Aucune explication officielle n’a été fournie quant à cette libération surprise.

 

 

Commentaires