Société

A Kigali, le Président Macky Sall réaffirme son soutien au Next Einstein Forum

A Kigali, le Président Macky Sall réaffirme son soutien au Next Einstein Forum

Après avoir accepté d’être le porteur de projet du Next Einstein Forum (NEF) dont la première édition s’est tenue en 2016 à Dakar, le Président sénégalais Macky Sall a réaffirmé mardi à Kigali, son soutien total à cette initiative qui exalte la science, la technologie et l’innovation en Afrique.

En prélude à un panel présidentiel organisé à l’auditorium Gasabo du Convention Centre de Kigali, dans le cadre du NEF 2018, le Président du Sénégal a vivement salué son homologue du Rwanda Paul Kagame et félicité les organisateurs du NEF pour cette brillante idée.

En faisant observer qu’il ne saurait y avoir de développement sans la science et la technologie, M. Sall a profité de l’occasion pour énumérer des initiatives prises par son pays pour développer ce secteur.

D’abord, son engagement d’augmenter les investissements dans le secteur pour atteindre 0,7% du PIB d’ici à 2020 et 1% du PIB à l’horizon 2025, en vue de poser les bases d’une économie fondée sur l’innovation.

Ensuite, dans le nouvel élan de la génération du numérique, le Sénégal a mis en place en janvier 2014, l’Université virtuelle qui compte cette année 20 000 étudiants pour 20 espaces numériques, ainsi qu’un parc de technologie numérique pour encadrer l’innovation et le développement.

S’y inscrit en outre une initiative qui sera lancée cette année-même pour le système Licence-Master-Doctorat (LMD) en intelligence artificielle, big data, cybersécurité, intelligence numérique, etc.

Macky Sall a rappelé le lancement, le 15 mars, d’un forum annuel visant à encourager l’innovation numérique, annonçant par ailleurs, le financement prochain, à hauteur de deux millions de dollars, le volet application du numérique.

« Toute cette dynamique ne peut pas éclore s’il n’y a pas de terreau fertile à la base (…), c’est-à-dire dès le jeune âge », a enfin admis le Président sénégalais. Il a donc souligné, à cet effet, l’augmentation du quantum horaire dans le domaine des sciences dans l’enseignement primaire et secondaire, soulignant aussi la formation de milliers de personnes par an dans le secteur et l’octroi de 300 bourses d’étude numérique.

Tout en affirmant être conscient qu’il reste beaucoup à faire car la science est évolutive et « nos certitudes d’aujourd’hui sont nos doutes de demain », Macky Sall a affirmé que l’Afrique ne doit pas se contenter du discours lénifiant mais plutôt poser les actes qui transforment le présent et façonnent le futur.

NEF est une initiative de l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS) en partenariat avec la Fondation Robert Bosch. Le thème de la présente édition est « Relier la science à l’humanité ». La première édition, tenue à Dakar, avait porté sur le thème « Science et humanité : Rétablir le lien ».

 

                                                                      (AIP)

 

Commentaires