Société

A 24h d’une marche annoncée sur le palais Présidentiel : la FESCI a eu gain de cause

A 24h d’une marche annoncée sur le palais Présidentiel : la FESCI a eu gain de cause

Après plusieurs manifestations, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a eu gain de cause. Elle a obtenu la libération de leurs camarades étudiants, ce lundi 2 juillet, ce à 24h d’une marche annoncée sur le Palais présidentielle d’Abidjan-Plateau. Ils étaient au nombre de treize et étaient tous incarcérés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

 

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) avait annoncé une marche pour demander la libération de ces étudiants qui était prévue ce mardi 3 juillet sur le palais présidentiel à Abidjan-Plateau. Seulement voilà, à 24h de cette manifestation, les étudiants détenus à la MACA ont été libérés.

Pour rappel, ces étudiants au nombre de treize avaient été mis aux arrêts par les agents de police lors d’un mouvement de revendications à l’Université Felix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Déférés à la MACA depuis le 28 mai dernier, ceux-ci ont été mis en libertés depuis hier.

Commentaires