Société

Éducation: Plus de 4000 élèves non encore inscrits en ligne à Abengourou

Éducation: Plus de 4000 élèves non encore inscrits en ligne à Abengourou

Pour elle, la loi instaurant l’école obligatoire impose des comportements nouveaux, une série de réformes et des actions judicieuses pour une opérationnalisation réussie de cette politique.

Près d’un mois après le début de l’année scolaire, 4543 élèves soit 10,38% des lycées et collèges de la direction régionale de l’éducation nationale d’Abengourou, n’ont pas encore effectué leur inscription en ligne. L’information a été livrée le 4 octobre 2017, au Cafop d’Abengourou, lors de la réunion de rentrée de la structure scolaire régionale.

Faisant le bilan de l’année écoulée, Ekra Barthélemy, secrétaire général 2 de la Dren, a révélé que 201 cas de grossesse dont trois au primaire, ont été enregistrés dans la région de l’Indénié-Djuablin. Une situation favorisée par l’absence d’encadrement des parents d’élèves malgré les collèges de proximité.

Le secrétaire de la Dren a également indiqué un déficit de 31 éducateurs et de 163 professeurs dans les établissements scolaires secondaires de la région. Face à cette situation, Mme Florence Lékpéli, directrice régionale, a exhorté tous les acteurs de l’éducation à un comportement empreint de civisme et de responsabilité.

Pour elle, la loi instaurant l’école obligatoire impose des comportements nouveaux, une série de réformes et des actions judicieuses pour une opérationnalisation réussie de cette politique. « Grâce à la mobilisation et à l’engagement de chacun d’entre vous, nous pouvons asseoir définitivement tous les mécanismes de sa stabilisation », a-t-elle soutenu.

Aussi, aux enseignants, elle a recommandé l’assiduité, la ponctualité et la culture d’une reddition des comptes. A l’endroit des parents, la directrice régionale a souhaité leur participation active et les a appelés à l’établissement des extraits de naissance de leur progéniture pour une scolarisation inclusive. Les élèves pour leur part, ont été invités au travail, à des tenues pudiques et des coiffures simples.

Commentaires