Société

85.000 enfants sont morts de faim ou de maladie au Yémen

85.000 enfants sont morts de faim ou de maladie au Yémen

Environ 85.000 enfants seraient morts de faim ou de maladie depuis l'intensification de la guerre au Yémen, selon une estimation faite mercredi par l'ONG Save The Children.

L'ONG affirme, dans un communiqué, avoir utilisé des données de l'ONU pour évaluer les taux de mortalité dus aux cas de malnutrition sévère et de maladie chez les enfants de moins de cinq ans.

"Estimation prudente"
Se basant sur une "estimation prudente", l'ONG avance qu'environ 84.701 enfants seraient morts de faim ou de maladie entre avril 2015 et octobre 2018. D'autres ont par ailleurs été tués dans les combats qui ensanglantent ce pays pauvre de la péninsule Arabique. La guerre a fait quelque 10.000 morts et 14 millions de personnes se trouvent en situation de pré-famine, selon l'ONU.

"Nous sommes horrifiés"
"Nous sommes horrifiés par le fait qu'environ 85.000 enfants soient morts de faim. Pour chaque enfant tué par des bombes et des balles, des douzaines meurent de faim et on peut l'éviter", a déploré dans le communiqué de Save The Children, Tamer Kirolos, son directeur pour le Yémen.

Commentaires