Société

52 migrants retrouvés morts dans le désert au Niger

52 migrants retrouvés morts dans le désert au Niger

Ce lundi 26 juin, lendemain de la fête de Ramadan, une mauvaise nouvelle est tombée sur la tête des habitants de la ville de Séguédine au centre-est du Niger. C’est au total 52 personnes qui ont été retrouvés mortes dans le désert du Niger. Ces corps sans vie appartenaient à des migrants qui souhaitaient se rendre en Lybie puis en Europe.

Selon la BBC, ces migrants étaient au nombre de 75 au départ. Ceux-ci étaient tous à bord de trois véhicules mais ont été abandonnés par leurs passeurs craignant la répression des forces de sécurité.

Selon des sources sécuritaires, plusieurs dizaines de cadavres ont été enterrés par des éléments de la garde nationale ou de la police municipale en poste à Séguédine au Niger. Certains d’entre eux seraient toujours portés disparus.

Pour rappel, Il y a exactement deux semaine, 92 autres migrants, qui avaient eux aussi été abandonnés par leurs passeurs, ont été recueillis par des patrouilles des forces armées nigériennes à Ténéré. Cette fois il y’avait eu plus de peur que de mal.

Commentaires