Société

« Aphasie, la révolte de Dantra », la série Prix spécial du Jury au Fespaco 2017 présentée officiellement

« Aphasie, la révolte de Dantra », la série Prix spécial du Jury au Fespaco 2017 présentée officiellement

« Aphasie », ce mot pas très courant est pourtant, depuis le dernier Fespaco, sur toutes les lèvres. Il s’agit en fait d’une série, une œuvre qu’on n’attendait pas et qui a fini par ravir le cœur du jury du plus prestigieux festival panafricain du cinéma et de la télévision. Même si la trame d’ « Aphasie » est loin du conte de fée, l’histoire autour de l’œuvre est pourtant idyllique. 

 

 

A l’origine d’ « Aphasie, la révolte de Dantra », un homme, Hyacinthe HOUNSOU. Jeune réalisateur, des rêves plein la tête et surtout très ambitieux. Il veut donner une nouvelle impulsion au cinéma ivoirien, y laisser sa marque. Hyacinthe entreprend donc de relever un challenge, celui de réaliser une œuvre aboutie qui sera à elle seule un véritable témoignage et un tout petit extrait de ce que la Côte d’Ivoire a à offrir au 7ème art. Naît donc « Aphasie », l’idée. Une idée qui se traduit ensuite par un scénario, un script et tout ce qui s’ensuit. Pour en faire une œuvre tout ce qu’il y a de plus réel, il lui faut des moyens financiers qu’il n’a pas. Hyacinthe décide donc de jouer en quelque sorte son va-tout et contacte sur Facebook (vous lisez bien) un chef d’entreprise, Fabrice Sawegnon. Les deux hommes se rencontrent pour la première fois et en dix minutes le projet séduit. Ils se lancent donc dans une belle aventure, couronnée aujourd’hui par le Prix Spécial du Jury au FESPACO 2017.

 

 

Premier « bébé » de VOODOO PRODUCTION, filiale de Voodoo Group, la série de 26 épisodes est le « Avengers » made in Côte d’Ivoire, mêlé à l’action de « 24h chrono » et de « Matrix », comme la définissent ses producteurs. En langage plus neutre, « Aphasie, la révolte de Dantra » est un thriller politique qui traite de la question du terrorisme sur fond de complots d’États, de manipulations et d’enquêtes policières.  

Au soir de l’indépendance, alors qu’il s’offrait une sortie non officielle, le président Jean Regnard disparait dans une embuscade. Au même moment, le pays est la cible d’un vaste complot terroriste. L’agent Karl GAUDENCE, connu pour ses méthodes controversées et l’Agence de contre-espionnage Ivoirienne la « D.I.A » se lancent à sa recherche. Ils tentent par la même occasion de déjouer des attaques imminentes.

Outre la qualité du son et des images, le casting est des plus alléchants, alignant à la fois des figures du cinéma ivoirien et des étoiles montantes, la nouvelle génération.

 

« Aphasie, la révolte de Dantra » est la quatrième réalisation de Hyacinthe HOUNSOU. Il s'était notamment fait remarquer avec "AMISSA", un long métrage sorti en 2015. Le film a d’ailleurs été sélectionné au Festival panafricain de Cannes, au Festival du film de Monaco, au Festival Lumière 2015 de Rome et à la Semaine Ivoirienne au Maroc.

 

 

Commentaires