Société

Le SYJOCI invite ses membres à des sit-in devant les locaux de la multinationale NESTLE-CI

Le SYJOCI invite ses membres à des sit-in devant les locaux de la multinationale NESTLE-CI

Ce jeudi 29 novembre 2018, le Syndicat de la Jeunesse Ouvrière de Côte d’Ivoire (SYJOCI) a tenu une conférence de presse à l’effet de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur le non-respect des valeurs conventionnelles par NESTLE-CI envers ses employés. Pour Wadja Jetheme, secrétaire général de ce syndicat, des actions d’envergure seront menées par les déflatés de la multinationale devant les locaux de celle-ci en vue de la  contraindre  à assumer sa part  d’obligations.  

« Les membres du syndicat seront dans l’obligation de manifester leur mécontentement devant les locaux de Nestlé-ci et réclamer réparation par un sit-in  ».  Tel  est le point focal de la conférence de presse qu’a tenue Wadja Jetheme, secrétaire général du Syndicat de la jeunesse ouvrière de Côte d’Ivoire (SYJOCI) ce jeudi lors de son entretien avec la presse. En entame, il a planté le décor en  égrenant  les griefs de son syndicat à l’encontre de la multinationale. « Les aides vendeurs, les vendeurs indépendants, les commerçants exclusifs n’ont jamais eu de contrat, ni de congés et bulletin de salaire. A la fin de l’opération pour laquelle Nestlé-CI les a appelé, toutes ces personnes qui ont consacrées leur vie à l’Entreprise ont été remerciés sans indemnisation ni dédommagement », a-t-il dit.

Le premier responsable du syndicat a en outre fait part du traitement des vendeurs motorisés de Nestlé-CI qui ont subi le même sort le 21 septembre 2011. Et  c’est pour revendiquer, selon wadja Jetheme, les droits afférents à leur passage à Nestlé-CI que l’ensemble des déflatés ont mis sur pied ce syndicat.

Il a  invité tous ses camarades à respecter à la lettre les mots d’ordre futurs du syndicat pour que leurs revendications aboutissent. En guise de conclusion, il a pris à témoin  l’opinion nationale et internationale pour le cadre formel de leur action. « Voilà pourquoi le Syndicat de la jeunesse ouvrière de Côte d’Ivoire (SYJOCI) a choisi de rencontrer la presse afin que l’opinion nationale et internationale soit témoin de ce qui se passe dans nos sociétés notamment Nestlé-CI », a-t-il expliqué.

Commentaires

encore D'Actu
ITV