Securité

Un vibrant hommage rendu aux commandos forestiers de l’OIPR de Bouna

Un vibrant hommage rendu aux commandos forestiers de l’OIPR de Bouna

La ministre  de la Salubrité, de l’Environnement  et du Développement durable, Anne-Désirée Ouloto, a rendu samedi, à Bouna, un vibrant hommage aux commandos forestiers de la Zone nord-est de l’Office ivoirien des parcs et réserve (OIPR) en charge de la surveillance du parc national de la Comoé.

 

 »Je vous dis merci pour le travail que vous avez abattu. Vaillants défenseurs de la nature, en victimes expiatoires, corps et âme, avec abnégation, engagement et passion, jours et nuits, sans rechigner, vous avez fait don de vous-mêmes au, selon votre sacerdoce », a lancé fièrement à leur endroit, la ministre Anne Ouloto, au cours de la cérémonie marquant le cinquantenaire du parc national de la Comoé.

Placés sous les ordres du commandant Touré Joseph, ces hommes surentraînés et prêts à parer à toute éventualité, sont de véritables sentinelles en état d’alerte, toujours près à traquer tout individu qui s’introduit frauduleusement dans  le parc.

Procédant à des patrouilles pédestres sur des distances de plus de 20 kilomètres au sein du parc national de la Comoé,  ils ont à leur actif des centaines d’arrestations de braconniers et souvent même  d’orpailleurs clandestins lourdement armés.

Avec des véhicules de liaisons adaptés aux pistes, ces commandos scindés en plusieurs sections, quadrillent donc tout le parc de jour comme de nuit.

Leur défilé, au cours du cinquantième anniversaire du parc national de la Comoé, déroulé à Bouna, en présence de personnalités dont le ministre des Affaires présidentielles, Birahima Téné Ouattara, n’a pas manqué de séduire tout le public.

Commentaires