Securité

Rumeur de mouvement de grogne de policiers et gendarmes : de nouvelles révélations

Rumeur de mouvement de grogne de policiers et gendarmes : de nouvelles révélations

 Le Gouvernement ivoirien avait mis l’armée en alerte face à des rumeurs de mouvement de grogne impliquant des policiers et gendarmes. Au bout du compte, aucune manifestation n’a été enregistrée. Mieux, les concernés démentent avoir pris des initiatives dans ce sens.  

A en croire nos confrères de RFI, les policiers et gendarmes n’avaient nullement prévu engager le bras de fer avec les autorités ivoiriennes.

En réalité, ces 300 éléments de la police et 300 gendarmes avaient envisagé un sit-in le 2 mai 2018 en face du ministère de la Défense, note RFI. Ils ont finalement choisi la voie de la négociation.

Il s’agissait pour eux d’exprimer leur mécontentement par rapport au non-paiement de leurs primes relevant de l’opération de sécurisation de l’ex zone de confiance. Une partie des primes leur a été versée en 2014.

 

 

 

Commentaires

encore D'Actu
ITV