Securité

RDC: attaque contre l’une des propriétés de Kabila à Kabasha

RDC: attaque contre l’une des propriétés de Kabila à Kabasha

Des combats intenses ont eu lieu jeudi matin 29 mars à Kabasha, sur l'axe Beni-Butembo. L'armée et des Maï-Maï se sont affrontés pendant plusieurs heures dans l'une des propriétés privées du président Joseph Kabila. Selon l'armée gouvernementale, ce sont les Maï-Maï qui ont attaqué leur position. Cette poursuite des combats dans cette partie de la République pousse les députés à demander la démission du ministre de la Défense nationale.

 

C’est une énième attaque contre l’une des propriétés privées du président Joseph Kabila, la deuxième en l’espace de quelques semaines contre la même ferme de Kabasha. Selon le porte-parole des FARDC, les Maï-Maï ont attaqué la position de l'armée congolaise située à l’intérieur de la ferme du président de la République. Mak Hazukayi n’a pas donné le bilan des affrontements, se limitant tout simplement à dire qu’il y a eu des morts.

Mais la société civile a donné le bilan de deux morts : un du côté des assaillants, un autre dans les rangs de l’armée gouvernementale. Cette même source a affirmé également que les FARDC ont fait un prisonnier parmi les Maï-Maï. Ces affrontements sont intervenus un jour après une attaque des présumés ADF dans la ville de Beni. Onze personnes, des civils, ont été massacrées.

La colère des habitants manifestée jeudi 28 mars sur l’étendue la ville de Beni a mobilisé parmi les élus du Nord-Kivu. Le député Paul Muhindo est monté au créneau pour exiger la démission du ministre de la Défense, incapable, selon le député, de mettre fin aux tueries de Beni.

Commentaires