Securité

Procès des pro-Gbagbo: Mangou, Kassaraté et Brédou M'bia cités par un militaire, à la barre

Procès des pro-Gbagbo: Mangou, Kassaraté et Brédou M'bia cités par un militaire, à la barre

Philippe Mangou, Édourad Tiapé Kassaraté et Brédou M'bia ont été cités lors du procès en assises des pro-Gbagbo. 

Lors du procès en assises de trois prévenus poursuivis pour «atteinte à la sûreté de l'État, rébellion, xénophobie, tribalisme...» qui s’est déroulé le jeudi 15 janvier 2015, le caporal Zezé Kabi Jean-Paul a nié les faits pour lesquels il est accusé. En effet, il lui est reproché d’avoir tué deux personnes civiles le 11 avril 2011 à Treichville. Dans son explication, l’élément des ex-forces de défense et de sécurité (Fds) a expliqué devant les juges que pendant la crise post-électorale, les trois généraux de la police, de la gendarmerie et des forces de défense et de sécurité sous Laurent Gbagbo ont ordonné à tous leurs hommes de se  « chercher. »  «Le Général Mangou, le Général Kassaraté et le directeur général de la police sont venus. Ils nous ont dit: ''le pays est gâté, cherchez-vous!'' J'ai enlevé ma tenue et je suis parti», a-t-il affirmé au président de la Cour.

Si son témoigne est avéré, cela reviendrai à dire que bien avant l’arrestation de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011, les chefs de l’armée avaient déjà abandonné la guerre. 

Commentaires