Securité

Prise en charge des victimes de guerre en RCA

Prise en charge des victimes de guerre en RCA

Une mission conjointe du Fonds de la CPI au profit des victimes et la représentation légale des victimes dans l'affaire Jean-Pierre Bemba, séjourne depuis jeudi à Bangui et ce, jusqu'à la fin du mois.

Cette mission, la toute première du genre, vise principalement à confirmer l'engagement du Fonds au profit des victimes, en vue de répondre aux préjudices de celles-ci et leurs familles en leur fournissant une aide significative et utile.

A ce jour, le Fonds dispose d'une enveloppe d'un million d'euros, soit un peu plus de 655 millions de FCFA.

Ce qui est loin de satisfaire les quelque 5000 victimes déjà répertoriées.

Me Marie Edith Douzima, Représentante légale des victimes pense qu'un travail de terrain reste à faire avant d'arrêter le programme adapté aux besoins des victimes.

Le Fonds prendra en compte trois volets d'assistance qui sont physique, psychologique et, socio-économique.

La mission qui reviendra en septembre, fera le tour des villes de provinces où le nombre des victimes de crimes à caractères sexuels et sexistes est assez significatif.

Commentaires