Securité

Pour lutter contre les « microbes » : des habitants de Cocody se transforment en « désinfectant »

Pour lutter contre les « microbes » : des habitants de Cocody se transforment en « désinfectant »

Le phénomène des microbes, sinon des enfants en conflit avec la loi, bat son plein dans le district d’Abidjan, ces derniers temps. La population en a marre et est terrifiée. Comme un signe de ras-le-bol ou de révolte, un enfant « microbe » a été tabassé et brulé vif. Les faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche 10 septembre dans le quartier Angré à Cocody.

Le lundi 11 septembre à l’aube, la police a découvert un corps aux alentours du commissariat de police le 22ème arrondissement dans la commune de Cocody. La dépouille était brulée vive et visiblement avait subi des atrocités.

Selon des témoins, la victime se trouvait en train d'agresser deux personnes à l'arme blanche, lorsqu’elle a été surprise. Une alerte lancée par les victimes a alors permis aux habitants de l'embusquer. Ensuite le bandit a été intercepté, passé à tabac puis d'asperger d'essence, avant d’y mettre le feu.

Les populations du district d’Abidjan semblent avoir pris les taureaux par les cornes. Selon un habitant du quartier Angré aux alentours du commissariat de police le 22ème arrondissement a déclaré : « Nous allons nous transformer en javel ou désinfectant pour lutter contre les microbes ».

Commentaires