Securité

Nucléaire iranien: Donald Trump se retire de l'accord

Nucléaire iranien: Donald Trump se retire de l'accord

Le président américain quitte l'accord signé en 2015 avec l'Iran et les grandes puissances.    

Donald Trump a déclaré depuis la Maison-Blanche se retirer du JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action). Le texte signé en 2015 par Barack Obama prévoit qu'en échange d'une levée progressive des sanctions, Téhéran ne se dote pas de l'arme nucléaire.

Quinze mois après son arrivée au pouvoir, Donald Trump risque de se mettre à dos une grande partie de la communauté internationale en remettant en cause ce texte, conclu en 2015 après 21 mois de négociations acharnées, par Téhéran et les grandes puissances (États-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni, Allemagne).

"Le président Rohani lui donnera (Trump) la réponse de l'Iran dès ce soir" à la télévision d'État, a déclaré un responsable iranien sous couvert d'anonymat, sans préciser l'heure exacte de l'intervention de Hassan Rohani.

"Il me paraît assez évident" qu'il va rétablir les sanctions, résumait lundi soir à Washington un diplomate européen.

Emmanuel Macron, avait tenté de raisonner le président américain. Il lui avait proposé lors de son déplacement aux États-Unis le 24 avril de négocier un "nouvel accord" avec l'Iran pour répondre aux inquiétudes américaines, d'une portée plus large. À l'issue de sa visite à Washington, le président français n'avait pas caché son pessimisme : selon lui, Donald Trump risquait de claquer la porte "pour des raisons de politique intérieure".

 

Commentaires