Securité

Nigeria: double attentat-suicide meurtrier dans le nord-est

Nigeria: double attentat-suicide meurtrier dans le nord-est

Deux attentats ont frappé à la mi-journée, ce mardi 1er mai, une mosquée et un marché de Mubi dans le nord-est du Nigeria. Le bilan fait état de dizaines de morts et des douzaines de blessés.

Si cette double attaque n’a pas été pour le moment revendiquée, Mubi, dans l’État d’Adamawa dans le nord-est du pays, est régulièrement la cible de Boko Haram. En novembre dernier, ce sont 50 personnes qui avaient trouvés la mort dans un précédent attentat.

Cette fois-ci, le bilan provisoire communiqué à RFI par le porte-parole de la province faisait état en milieu d’après-midi de 27 morts et d’une soixantaine de blessés. Des chiffres à prendre avec précaution. Le porte-parole de la police locale parle, lui, d’au moins 24 morts. Mais selon l’AFP, des bilans plus lourds ont été communiqués par des témoins sur place.

Un secouriste a confié à l'Agence France Presse avoir transporté « des dizaines de morts et de blessés » vers l'hôpital.

Ces deux attentats-suicides se sont déroulés en début d’après-midi. Sur les coups de 13h heure locale, un kamikaze a d’abord déclenché sa ceinture explosive dans une des mosquées de la ville et ce juste au moment de la prière de l’après-midi. Quelques minutes plus tard, alors que les fidèles fuyaient la mosquée, un autre kamikaze s’est fait exploser à son tour dans un marché situé juste à proximité.

Les victimes ont toutes été transférées vers les différents hôpitaux de la ville et des alentours.

Commentaires