Securité

Mutineries de janvier: Les soldats renoncent à leurs revendications

Mutineries de janvier: Les soldats renoncent à leurs revendications

Les 8.400 soldats ivoiriens qui se sont mutinés en janvier ont "présenté leurs excuses" pour avoir ébranlé le pays et ont annoncé "renoncer à toute revendication d’ordre financière", lors d’une cérémonie au Palais présidentiel d’Abidjan jeudi soir.

"Nous présentons nos excuses pour les différentes situations que nous avons connues (…) nous renonçons définitivement à toute revendication d’ordre financière (...) nous prenons l’engagement solennel de nous ranger et de nous mettre aux ordres de la République", a affirmé le sergent Fofana présenté comme le porte-parole des mutins. 

Le président Alassane Ouattara a, pour sa part, affirmé "croire à la sincérité de leurs paroles" et s’est dit certain qu’ils seront désormais des "militaires exemplaires".  

Toutefois, il a saisi cette occasion pour rappeler aux mutins que l’effondrement des cours mondiaux du cacao ont vidé les caisses de l’Etat.

Se posant en "père de la Nation", il a néanmoins promis malgré ces difficultés budgétaires "l’amélioration des conditions de vie et de travail" des militaires".

Rappelons que les mutins réclamaient le reste des 12 millions de F CFA de primes qui leur avait été promis à partir du mois de mai, après qu'ils aient recu chacun 5 millions Fcfa en janvier dernier.

Avec l’Afp

Commentaires