Securité

Les démobilisés de Tengréla présentent leurs revendications au préfet

Les démobilisés de Tengréla présentent leurs revendications au préfet

Une délégation de démobilisés de Tengréla a rencontré le préfet du département, Diomandé Cyrille Ambroise, afin de lui présenter des revendications.

La rencontre s’est tenue mercredi à la salle de réunion de la préfecture en présence des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses.

Le porte-parole des démobilisés, Diarrassouba Kalilou, a énuméré trois points de revendications, à savoir l’attribution du grade de caporal à tous les ex-combattants des Forces armées des Forces nouvelles identifiés sous le numéro 39, la réinsertion de ceux parmi eux qui remplissent des critères de recrutement dans l’armée et dans les corps paramilitaires, et le paiement d’une prime, d’un montant égal à celui perçu par les militaires du contingent 8400.

« Nous sommes dans la précarité totale. Nous demandons au gouvernement de nous aider » a dit Diarrassouba Kalilou.

Le préfet de Tengréla a promis, en retour, « transmettre fidèlement » les préoccupations des démobilisés aux autorités compétentes.

Mardi, les ex-combattants démobilisés de Tengréla avaient tenté de manifester dans la ville à l’instar de leurs camarades de Bouaké. Le sous-préfet de Tengréla, Louré Falle Jean-Baptiste, a réussi à les calmer et les a invités à une rencontre avec le préfet.

 

Commentaires