Securité

« Il n’y a plus de Microbes à Abobo », affirme le chef du district de police d'Abobo

« Il n’y a plus de Microbes à Abobo », affirme le chef du district de police d'Abobo

"Il n’y a plus de microbes à Abobo", a affirmé le chef du district de police d'Abobo, le commissaire Timité Vassindou, à la salle de mariages de la mairie d’Abobo, lors d’une rencontre entre les populations et les forces de l’ordre, organisée par les autorités municipales.

Le 26 août 2014, le chef du district de Police d'Abobo, le Commissaire Timité Vassindou, a annoncé « l’éradication » du phénomène Microbes dans la commune d'Abobo. 

« Il n’y a plus de microbes à Abobo, depuis trois mois. Aujourd’hui (hier mardi, ndlr) 26 août 2014, je vous rassure que le phénomène a été éradiqué. Actuellement, nous avons affaire aux meneurs des microbes qui sont sur le terrain. Eux ne sont pas des microbes », a-t-il révélé.

Le commissaire de Police a par ailleurs expliqué que ''les microbes'' évoluent par groupe de 20 personnes au moins, avec l’âge inférieur à 20 ans alors que les meneurs ou les responsables des microbes sont deux ou trois à agresser les populations avec un âge un peu plus avancé.

Le commissaire Ce « nettoyage » a été possible, grâce au Groupe d’intervention anti-microbe (Giam), force mixte mise sur pied à Abobo, comprenant des éléments de Police aguerris et leurs frères d’armes des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci).

En tout état de cause, il a demandé aux populations de collaborer avec les forces de l’ordre afin de faciliter leur tâche. Il a également annoncé qu’une chasse contre les chauffeurs indisciplinés des gbakas (minicars, ndlr) sera organisée, de 6h à 22h sur l’étendue du territoire.

Commentaires