Securité

La police nigériane arrête 400 militants chiites

La police nigériane arrête 400 militants chiites

La police nigériane affirme avoir arrêté 400 militants chiites après plusieurs jours de manifestations dans la capitale, Abuja.  

La police affirme que les membres du Mouvement islamique pro-iranien au Nigeria (IMN) possédaient 31 bombes à essence ainsi que d'autres armes dangereuses.

Le groupe exige la libération de son dirigeant, Ibraheem Zakzaky, accusé d'incitation à la violence et détenu depuis 2015.

L'armée a confirmé que des soldats ont abattu trois personnes lundi, accusant les manifestants d'avoir tenté de franchir un poste de contrôle.

Le groupe chiite affirme que plus de 50 de ses membres ont été tués.

Les militants des droits humains affirment qu'environ 300 membres du groupe ont été abattus au cours d'une opération de répression militaire il y a trois ans.

Commentaires

encore D'Actu
ITV