Securité

Korhogo: Des morts au cours d'une fusillade au camp militaire

Korhogo: Des morts au cours d'une fusillade au camp militaire

Des individus non identifiés ont fait irruption dans la nuit de vendredi à samedi et ont tiré sur des militaires au camp de la Compagnie territoriale. Le bilan est lourd, plus de 10 morts, selon le site d'information Koaci



Selon Koaci, dix militaires ont été tuées dans la nuit du vendredi au samedi lors d'une d'attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés au camp de la compagnie territoriale de Korhogo."On a rien compris, on était tranquille, y'avait rien à signaler et d'un coup on a vu des types cagoulés habillés en militaires qui nous ont tiré dessus avant de disparaitre dans la nature, c'était l'enfer, on a été pris par surprise" explique un sous-officier contacté qui jusqu'à cette heure reste interrogatif quant à la tuerie.

Les ex-combattants démobilisés ne démordent toujours pas quant à leurs revendications financières.Cette autre situation survient alors que les ex démobilisés accentue la pression pour le paiement de leurs primes au risque d'empêcher les 8è jeux de la francophonie qui débuteront le 21 juillet prochain dans la capitale économique Abidjan et pourtant, à la sortie d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, un accord avait été trouvé. Mais les manifestants ne veulent nullement entendre raison : « Nous ne voulons pas de projets. »

Du côté des militaires issus de l’ex-rébellion on suspecte un plan pour les accuser de déstabilisation en vue des jeux de la francophonie.

"On est pas aveugle, tout ce qui se passe avec les ex-démobilisés à Bouaké depuis que leurs chefs soient allés à Abidjan et aient sans doute magouillé avec les gens du pouvoir, les amalgames avec nous autres intégrés dans l'armée, n'est pas clair, c'est trop gros, y'a des règlements de compte politique en cours et nous servons d'alibi parfais avec l'attention internationale des jeux de la francophonie" poursuit la même source.

Commentaires