Securité

Insécurité: un village attaqué par des hommes armés à Daoukro

Insécurité: un village attaqué par des hommes armés à Daoukro

Les habitants du village de Koutoukonou ont peur à l'approche des fêtes de fin d'année. Pour cause, ils ont été victime d'attaque dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 décembre. Des individus armés non identifiés ont jeté leur dévolu sur ce petit village de la ville de Daoukro. L'on a enregistré de nombreux blessés et une population traumatisée.

En Afrique et particulièrement en Côte d'Ivoire, les fêtes de fin d'année riment avec insécurité. Cependant l'attaque perpétrée dans la nuit de samedi à dimanche dans le village de Koutoukounou donne de réfléchir, d'autant plus qu'elle intervient dans un contexte politique particulier. En effet, des hommes armés de fusils et d'armes blanches ont lancé l'assaut sur ce petit village de Daoukro aux environs de 2 heures du matin, alors que tous les habitants étaient endormis.

Ces visiteurs nocturnes ont donc déployé une vague de terreur sur ce village, blessant au passage le fils du chef de Koutoukounou. Mais avant l'arrivée des forces de l'ordre, ces assaillants se sont évanouis dans la nuit. A en croire des témoins, ces hommes armés se sont retirés sans avoir emporté des biens de la population, balayant ainsi toute volonté de vol et de pillage du village

Cependant, cette attaque dans ce village de Daoukro intervient alors qu'Henri Konan Bédié a retiré son parti, le PDCI, dans tout processus de mise en place du Parti unifié, s'activant par ailleurs pour former une nouvelle coalition politique avec l'opposition.

Certains internautes n'ont pas manqué d'affirmer qu'il s'agirait d'une manœuvre d'intimidation du "Sphinx de Daoukro" afin de l'obliger à faire un rétropédalage. Mais ce ne sont que des spéculations pour l'instant, car l'enquête de la gendarmerie permettra d'élucider les tenants et les aboutissants de cette attaque.



avec afrique-sur7.fr 

Commentaires