Securité

Etats-Unis : succès d'un test d'interception de missile intercontinental

Etats-Unis : succès d'un test d'interception de missile intercontinental

Les Etats-Unis ont annoncé avoir testé, le 30 mai dernier, avec succès l'interception au-dessus du Pacifique d'un missile balistique intercontinental (ICBM).

 

 

Pour cet essai, un ICBM cible a été tiré depuis les Iles Marshall, avant qu'un intercepteur ne soit lancé depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie, à 250km au nord-ouest de Los Angeles.

Le dernier essai d'interception américain en date remontait à juin 2014.

Les responsables américains ont minimisé le moment choisi pour ce nouvel essai, qui est survenu quelques jours après que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a tiré son troisième missile balistique intercontinental en une semaine, soit le neuvième essai de missile depuis le début de l'année.

Ce test d'interception avait été prévu l'an dernier pour parer à toute frappe éventuelle de missiles balistiques intercontinentaux de la RPDC, ont-ils expliqué.

"Il représente à ce jour le plus long test d'interception d'une cible dans le cadre du programme", a souligné le vice-amiral James Syring, directeur de l'Agence de défense antimissile (MDA), lors d'une conférence de presse tenue lundi avant le test.

"Le système que nous testons aujourd'hui est un système de développement qui est utilisé pour la première fois", avait déclaré sur ABC le porte-parole du Pentagone, Jeff Davis, avant l'essai, "Nous avons hâte d'analyser les résultats pour pouvoir continuer d'améliorer le système et d'anticiper les menaces".

 

 

Commentaires