Securité

En mission dans la région d’Adjoumani : un cortège PDCI victime d’attaque de tirs à l’arme à feu

En mission dans la région d’Adjoumani : un cortège PDCI victime d’attaque de tirs à l’arme à feu

Le pire a été évité de peu à Nassian, dans la région du Zanzan (Nord-Est du pays). Un cortège du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), en mission, a essuyé des tirs à l’arme de feu dans cette localité, qui n’est autre que le bastion du ministre Adjoumani Kobenan. Le fondateur du mouvement politique « sur les trace d’Houphouët-Boigny est pointé du doigt après ces évènements qui sont survenus le mercredi 1er août.

 

Il y’a eu plus de peur que de mal. Aucune victime n’a été enregistrée à la suite de l’attaque à l’arme à feu dont a été victime un cortège parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), en mission dans le Zanzan. Ce cortège en mission d’explication a essuyé des tirs ce mercredi 1er août, aux alentours de la ville de Nassian, bastion du ministre Adjoumani Kobenan.

Le fondateur du mouvement politique pro Parti unifié RHDP « sur les trace d’Houphouët-Boigny » est pointé du doigt. Pour cause, l’attaque du cortège PDCI dans le Zanzan est survenue quelques jours après son meeting qui s’est déroulé dans cette localité le samedi 28 juillet dernier. Au cours de ce rassemblement Adjoumani n’est pas allé dans la dentelle.

« Soyez rassurés chers parents, nous n’allons pas lâcher l’affaire du Parti unifié. Nous ne reculerons pas, nous ne céderons pas, nous n’abdiquerons pas parce que chaque jour que Dieu fait, nous enregistrons des ralliements de taille, des soutiens forts de nos bases qui fusent de partout », a déclaré le fondateur du mouvement politique pro Parti unifié RHDP « sur les trace d’Houphouët-Boigny », lors de son meeting du samedi dernier à Bondoukou.

Commentaires