Securité

Côte d’Ivoire/Les attaques répétées des coupeurs de route à Niakara créent la psychose chez les populations

Côte d’Ivoire/Les attaques répétées des coupeurs de route à Niakara créent la psychose chez les populations

Les attaques armées répétées de coupeurs de route sur une importante voie non bitumée reliant plusieurs localités à la ville de Niakara (centre-nord, région du Hambol), dans ce mois de mai, ont engendré la grogne et la psychose chez les usagers.  

 

Plusieurs usagers de cette piste villageoise reliant les localités de Sépikaha, Doussoulokaha et Nambanakaha, mais aussi Badiokaha, Arikokaha et Nangoniékaha à la ville de Niakara, ont décrié la recrudescence des attaques de présumées bandes armées sur cette voie.

«Nous en avons marre d’être pris en otages par ces individus sans foi ni loi qui , depuis le mois de mai, sévissent impunément sur nos routes semant la désolation et la peur », ont dénoncé plusieurs motocyclistes , dont Dieudonné Coulibaly Folman, un agriculteur résidant à Fononkaha, un village de sous-préfecture d’Arikokaha.

En effet, environ cinq attaques armées, dont deux survenues lundi et mardi entre Arikokaha et Niakara,  attribuées à des présumés coupeurs de route, sont ont eu lieu  sur cette piste Tafiré-Niakara longue d’une quarantaine de Kilomètres, principale route d’interconnexion de plusieurs localités villageoises.

Les autorités locales, déplorant ces agressions, ont appelé à une ‘’prompte, franche et sincère collaboration des populations locales avec les forces de sécurité en poste dans la région en vue d’une solution efficace et définitive à ce fléau’’.

Commentaires