Securité

Côte d’Ivoire/ Du matériel roulant et des équipements à la Police nationale

Côte d’Ivoire/ Du matériel roulant et des équipements à la Police nationale

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a présidé mardi à l’Ecole nationale de police à Abidjan, la cérémonie de remise de matériel roulant et des équipements, à la Police nationale, en présence des hauts gradés de ce corps.  

 

Il s’agit de 52 véhicules à savoir 28 véhicules doubles cabines équipés de gyrophares, deux cars de 32 places assises, deux ambulances, un camion, 19 véhicules de liaison et plus de 10000 tenues treillis. Sidiki Diakité a expliqué que ce geste marque la volonté du Gouvernement de lutter contre l’insécurité et la criminalité pour permettre à la Côte d’Ivoire de poursuivre sa marche vers l’émergence.

Au regard des performances réalisées par la Police, le Gouvernement entend maintenir ce cap en soutenant ses capacités, a précisé le ministre. « Les actions menées par la Police nationale nous ont permis d’atteindre un niveau de stabilité et de sécurité identiques à celui des grandes capitales du monde », s’est-il félicité.

Il a expliqué que cette cérémonie constitue la première vague d’une série d’actions visant à améliorer la sécurité des personnes et des biens à travers l’équipement et le renforcement des capacités opérationnelles des forces de sécurité, conformément à la loi de programmation de Sécurité intérieure.

« Les efforts se poursuivront jusqu’à ce qu’ils atteignent des proportions suffisantes pour permettre à la police de continuer sa progression », a assuré Sidiki Diakité, exhortant ses collaborateurs à demeurer dans la dynamique du professionnalisme et de l’engagement.

Le directeur général de la Police nationale, Kouyaté Youssouf, s’est félicité de ce geste, estimant que « ces véhicules permettront d’accroître la mobilité des bénéficiaires et répondre activement à leur mission de sécurisation ». Il a assuré l’engagement de la Police, à rester républicaine, loyale et soucieuse d’accomplir son devoir régalien.

Commentaires